Afficher le menu des théâtres de Compiègne rechercher sur le site des théâtres de Compiègne

Théâtre Impérial

Grands airs d'opéra

17 Octobre 2024

Retour aux spectacles Réserver

Concert
1h30
Tarif F

JULIETTE MEY ET HÉLOÏSE POULET Lauréates du concours Voix Nouvelles 2023

Juliette Mey et Héloïse Poulet, lauréates du concours Voix Nouvelles 2023, vont nous faire partager la beauté de grands airs parmi les plus célèbres opéras de Rameau, Mozart, Rossini, Gounod, Bizet, Delibes...

Porté par Génération Opéra, ce concours qui a révélé de grandes voix comme Natalie Dessay, Stéphane Degout, Karine Deshayes, continue à détecter de nouveaux artistes et à les promouvoir auprès des professionnels et du public. Après la finale nationale, les lauréats participent à une tournée dans les opéras partenaires, dont le Théâtre Impérial – Opéra de Compiègne.

C’est précisément Juliette Mey et Héloïse Poulet, avec la complicité du pianiste Rodolphe Lospied, qu’on pourra entendre au Théâtre Impérial. Héloïse Poulet s’illustrera dans le répertoire français, Juliette Mey abordera aussi Menotti et Mozart, enfin toutes deux chanteront quatre duos dont le célèbre « Sous le dôme épais » plus connu sous le nom « Duo des fleurs » de Lakmé.

Originaire des Hauts-de-France, la soprano Héloïse Poulet rejoint en 2019 la classe de chant de l’École normale de musique de Paris. Depuis, elle remporte de nombreux prix et chante dans diverses productions (Susanna des Nozze di Figaro, L’Enfant et les sortilèges…). Quant à la mezzo-soprano Juliette Mey, elle a étudié à Montpellier et au Pôle baroque de Toulouse avant d’entrer au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Elle se produit cette saison dans Tancredi de Rossini, L’incoronazione di Poppea de Monteverdi, Alceste de Lully, Platée de Rameau.

Deux voix nouvelles à découvrir dès maintenant grâce à ce programme de haut vol !

Avec
Héloïse Poulet soprano
Juliette Mey mezzo-soprano
Rodolphe Lospied piano

Rameau
« Aux langueurs d’Apollon… » (Platée)

Mozart
« Non, so piu » (Le Nozze Di Figaro),
« Prendero quel brunettino… » (Cosi fan tutte
« S’io non moro a questi accenti … » (Idomeneo)

Rossini
« Nacqui all’affanno » (La Cenerentola)

Gounod
« Dieu quel frisson… » (Roméo et Juliette)

Lecocq
La Fille de Madame Angot

Delibes
« Sous le dôme épais … » (Lakmé)

Bizet
« Me voilà seule dans la nuit… » (Les Pêcheurs de perles)

Chabrier
« Je suis Lazuli » (L’étoile), Idylle extrait des Pièces Pittoresques pour piano

Poulenc
« Non Monsieur mon mari » (Les Mamelles de Tiresias), Improvisation n°12, en hommage à Edith Piaf pour piano

Menotti
« Ah, Michele, don’t you know » (The Saint of Bleecker Street)

Une production Génération Opéra | Avec le soutien du Ministère de la Culture, du Centre national de la Musique

Du mécénat de la Caisse des Dépôts et de la Fondation Orange, grands mécènes du concours | En partenariat avec France Musique

 Et en collaboration avec le concours Voix des Outre-mer et le Théâtre Lyrichorégra 20 à Montréal © Stefan Brion

Presse

Juliette Mey - La voix est ronde sur toute la tessiture, le timbre flatteur et centré possède une couleur claire et lumineuse. Olyrix

La soprano française Héloïse Poulet compose un programme stupéfiant de contraste et de maîtrise. Opéra Magazine


Partager :